GUIDE DE SURVIE SOUS DEMOLINUX

Document écrit par G.DELAFOND (g.delafond@-removethis-medsyn.fr).
 

Ce texte est une version adaptée à DEMOLINUX du guide de survie sous Linux. Procurez-vous la version généraliste sur http://www.medsyn.fr/perso/g.delafond/survie.htm .

Si vous désirez avancer dans l'utilisation de Linux, avant de poster une question dans un newsgroup, assurez vous qu'elle n'est pas posée régulièrement (http://www.google.com), et lisez les how-to, le guide du rootard et les faq (=frequently asked questions) disponibles avec la plupart des distributions (les répertoires /usr/doc et /usr/lib/X11/doc sont souvent pleins de bonnes choses). Beaucoup de bonnes choses sur la faq de fcolc (fr.comp.os.linux.configuration) : http://www.linux-france.org/article/fcol-faq/fcol-faq.html

Les particularités des systèmes GNU basés sur Linux

Le système GNU/Linux a deux particularités qui le démarquent des systèmes d'exploitation grand public que l'on rencontre habituellement.

Un système libre

Tous les éléments du système sont publics : chacun a accès au plan du système, le code source, pour voir comment il fonctionne et le modifier si nécessaire pour l'adapter à ses besoins.

Ceci permet entre autres de garantir une pérennité : jamais les données ne seront captives d'une machine devenue obsolète. Tous les standards sont respectés, car il n'y a pas derrière une firme qui tente de rendre sa clientèle captive (cas des pièces détachées dans l'industrie).

Chacun peut également redistribuer les programmes à sa guise, et même en faire commerce.

Seule contrainte : si vous améliorez le système et que vous le redistribuez, vous devez également redistribuer le code source de vos modifications. Un programme né libre reste libre.

Un système UNIX-like

L'architecture UNIX a bientôt 30 ans derrière elle, et a bénéficié d'une conception remarquable au départ et de nombreux perfectionnements.

Le système GNU/Linux, une adaptation libre d'UNIX, fonctionne, dans des versions différentes, sur au moins 10 architectures matérielles, est multi-utilisateurs, sécurisé, insensible aux virus, très résistant aux plantages, architecturé pour ne pas avoir besoin d'être redémarré à la moindre modification. Un grand fabricant annonce une version pour serveurs fournissant une disponibilité de 99,999%, soit 5 mn d'arrêt par an, maintenance comprise !

Le cdrom Demolinux

Demolinux est un système qui fonctionne d'une manière originale :

-Il crée un disque virtuel dans la mémoire vive. C'est dans ce disque virtuel que se trouve la racine de l'arborescence des fichiers.

-Les programmes sont préinstallés sur le CD rom, accroché logiciellement à l'arborescence principale.

La version que vous avez entre les mains est dérivée de la distribution Debian.

Pour mémoire, une distribution est un ensemble de programmes rassemblés et paramétrés pour être installés et fonctionner ensemble. La Debian est entièrement maintenue par des bénévoles et ne repose sur aucune structure commerciale.

Ceci a plusieurs conséquences :

-Le système a tendance à être plus rapide (pas besoin de lire les informations sur un disque dur, ce qui est toujours lent), mais paradoxalement plus lent pour lancer les applications (lenteur du cd rom par rapport à un disque dur). De plus, il occupe une partie importante de la mémoire vive.

-Il faut éviter de lancer de trop nombreux programmes simultanément, sauf si vous disposez d'une mémoire particulièrement généreuse.

-Votre système originel n'est pas modifié par le lancement de Demolinux

-L'installation en est particulièrement rapide, ce qui permet d'utiliser Demolinux aussi bien comme un outil de maintenance, que comme un outil de travail provisoire.

-Les disques durs existants sont auto-configurés dès l'installation, et vous pouvez trouver des icônes sur le bureau de KDE pour y accéder. Il peut aussi bien ne pas y avoir de disque dur du tout.

-Toutes les données que vous n'aurez pas enregistrées sur un support physique (disque dur, disquette ...) seront irrémédiablement perdues à l'extinction de la machine.

-Votre lecteur de CD ROM -si vous n'en avez qu'un- est mobilisé par le CDROM de Demolinux

-Vous pouvez cependant enregistrer vos paramètres en utilisant la technique de l'ancrage.

-Un certain nombre de fonctions habituelles de Linux ne fonctionneront pas, du fait qu'elles nécessitent l'écriture sur le disque, qui et dans ce cas un cdrom.

Toute l'équipe de Demolinux vous souhaite une bonne découverte !